Retour par Vilnius



Mon séjour en Biélorussie se terminait. A six heures trente du matin, le train numéro 305 en provenance de Moguilev quitta la gare de Minsk pour Vilnius. Je partageais le compartiment platzkart avec un couple de Biélorusses. Âgés tous deux d’une trentaine d’années, ils partaient en Lituanie pour une semaine de vacances. Lui était cadre dans une banque biélorusse rachetée par une banque russe appartenant elle-même à une banque française. Il me raconta que quelques jours avant, il avait fait visiter, à travers le pays, les succursales biélorusses à un groupe de cadres français.
Il n’était pas sept heures du matin que ce même voisin prit son petit déjeuner sous la forme d’un demi-litre de bière.
Le passage des douanes biélorusse et lituanienne se fit cette fois-ci sans surprise.
De la gare de Vilnius, je rejoignis l’aéroport en bus. Après avoir embarqué, je constatai au travers du hublot un attroupement autour du réacteur droit de l’avion de la Czech Airlines qui devait me ramener en France. Après un premier report de quinze minutes du décollage suivi d’un second de trente minutes, on nous demanda de descendre de l’avion. La compagnie aérienne répartit tous les passagers sur les vols du lendemain et nous transporta vers différents hôtels pour la nuit. Le mien était situé dans une tour de verre du quartier de Šnipiškės, la ville nouvelle de Vilnius située sur la rive nord de la rivière Néris. Le bar panoramique m’offrait une vue superbe sur la ville. Sur le Baltasis titlas (le Pont blanc), je rencontrai un groupe de jeunes filles élégamment vêtues. Elles fêtaient l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Minsk

Pripiat, le parc d'attraction (5)

Arrivée à la centrale nucléaire de Tchernobyl (3)