Berlin, le Reichstag

Le bâtiment de style néo-renaissance italienne en impose

Le Reichstag est un bâtiment chargé d’histoire bien qu’il n’ait accueilli la première assemblée qu’en 1894. C’est depuis une fenêtre du Reichstag qu’on proclama en novembre 1918 la fin de la monarchie des Hohenzollern et l’avènement de la République.
Le 27 février 1933, le Reichstag fut détruit par un incendie. On accusa un jeune communiste hollandais du crime et il fut exécuté. L’incendie était probablement du fait des nazis eux- mêmes. Hitler en tira prétexte et fit arrêter 4000 responsables du parti communiste allemand.
Le 30 avril 1945, les Soviétiques hissent le drapeau rouge sur le faîte de l’édifice.
C’est à partir du 13 août 1961 que les dirigeants de la RDA renforcèrent le dispositif frontalier avec Berlin-Ouest et le mur ne tarda pas à être élevé à quelques mètres seulement du Reichstag mais le bâtiment resta du côté occidental.
Le bâtiment fut rénové par la RFA à plusieurs reprises mais ce n’est qu’après la tombée du mur que fut lancée une restructuration complète qui engloutit 300 millions d’euros. Le bâtiment fut doté d’une coupole de verre et d’acier par l’architecte britannique Sir Norman Foster.
Le dôme de verre imaginé par Sir Foster est transpercé par une sculpture de lumière éclairant la salle plénière située en dessous.


A l'extérieur du Reichstag se trouve le Mémorial aux 96 députés de gauche éliminés par Hitler en 1933.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Minsk

Pripiat, le parc d'attraction (5)

Arrivée à la centrale nucléaire de Tchernobyl (3)